Catalogne : « ce que démontre le cas écossais, c’est que c’est possible »